Journées IREM

Journées de conférences ou ateliers à destination des enseignants et étudiants. Programme des journées et liens vers les conférences.

Pour 2017-2018, elles ne sont plus inscrites au Plan Académique de Formation.

Vidéos des conférences en ligne : il est possible que lors du lancement elles soient par défaut en basse résolution, choisir alors la résolution 720p pour une meilleure qualité.

Journée de l'IREM - 29 novembre 2017

Lieu : Institut Mathématique de Bordeaux, bâtiment A33, Salle de conférence,  351 cours de la libération, Talence pour vous y rendre

Programme de la journée

9h  - 10h30 : Léo Gerville-Reache (Université de Bordeaux)

"D’Alembert, à l’avant-garde des probabilités"

 

Jean le Rond D’Alembert était connu pour douter de tout ou presque. En matière de probabilités, il semblait douter de l’évidence même et son analyse du jeu croix ou pile frisait le ridicule pour Nicolas Bernoulli. Pourtant, en reprenant précisément ses écrits, on découvre une pensée bien plus complexe et avant-gardiste que ridicule. D’une promenade aléatoire sur le triangle de Pascal au paradoxe d’Allais, des prémisses de la p-value à la complexité de Kolmogorov, ce philosophe des probabilités avait des doutes d’un autre temps.

10h30-11h : Pause café

11h - 12h30 : Rodolphe Turpault (Université de Bordeaux)

"Les enjeux du calcul scientifique"

En quelques décennies, la simulation numérique est devenue le troisième pilier de la recherche avec l'expérience "pratique" et la théorie. Les mathématiques sont nécessaires à tous les étages afin d'en assurer la fiabilité, la robustesse, la faisabilité et de nombreux autres aspects. Dans cet exposé, on fera un rapide historique du calcul scientifique, on en présentera quelques exemples d'utilisation et on verra l'importance des mathématiques en se basant sur deux points précis.

12h30 - 14h : Pause déjeuner

14h - 15h30 : Nicolas Decamp (LDAR - Université Paris Diderot)

"Liens et obstacles entre mathématique et physique en collège et lycée"

Lien vers une conférence sur le même thème donnée avec Christine Chambris à l'occasion du séminaire "Construction des croisements didactiques en mathématiques et physique-chimie au collège" qui s'est déroulé au lycée Jean Zay de Paris, le 10 mars 2017.

 

15h30 - 17h : Pierre Pesneau (Université de Bordeaux)

"Concevoir des réseaux fiables : résolution par une approche polyédrale"

Si on représente un réseau de télécommunications sous la forme d'un graphe, une condition de fiabilité consiste à imposer l'existence de deux chemins arête-disjoints entre chaque paire de sommets du graphe. Ainsi, si un lien de communication vient à tomber en panne, il existe toujours un second chemin pour transmettre l'information. En associant un coût de construction à chaque lien qu'il serait possible d'établir dans le réseau, le problème qui se pose est de chercher un sous-graphe de coût minimum vérifiant la condition de fiabilité ci-dessus. Nous pourrons ajouter des conditions supplémentaires afin d'assurer une qualité de service minimum en cas de panne.

Les approches polyédrales permettent la résolution de ce type de problème (nommé programme linéaire en nombres entiers). Nous en ferons une présentation puis l'illustrerons avec l'exemple précédent.

Mise à jour le 19/07/2018

Journée IREM du 29 novembre 2017